Helen Levitt   (1913 - 2009)

Biographie

Née en 1913, New York, États-Unis.
Décédée en 2009 à New York.
Après avoir travaillé en tant que photographe commerciale, Helen Levitt décide de se consacrer à la photographie en 1936. Inspirée par les œuvres d'Henri Cartier-Bresson, elle commence à prendre des clichés de la vie de la rue dans les quartiers pauvres de sa ville natale, New York, avec un Leica 35 mm.

À partir des années 1930, Helen Levitt immortalise la culture de rue des quartiers défavorisés tels que Spanish Harlem et Lower East Side : graffitis, adultes assis devant des entrées d'immeubles et enfants en train de jouer comptent parmi ses principaux sujets. Contrairement aux reporters dont l'ambition traditionnelle est de documenter les dysfonctionnements sociétaux, elle comprend la photographie comme une expression artistique lui permettant de fusionner son vécu quotidien et son expérience esthétique personnelle.

Brillante analyste des débats politiques et artistiques de son temps, elle montre des scènes de rues new-yorkaises comme s'il s'agissait d'us et coutumes mythiques, de cérémonies exotiques, telle une ethnographe. (Ces photos ont font l'objet d'une exposition aux Rencontres d'Arles en 2018).

À la fin des années 1930, ses clichés commencent à être publiés dans des magazines tels que Fortune ou PM. En 1943, le musée d'Art moderne de New York organise sa première exposition. Deux ans plus tard, Levitt collabore avec James Agee, avec lequel elle travaillera également pour son célèbre livre de photographies, A Way of Seeing, ainsi, qu'avec la peintre Janice Loeb sur le film In the Street.
Les dix années qui suivent, elle se consacre à la réalisation et au montage cinématographique.

Source : https://www.rencontres-arles.com/fr/artistes/view/669/helen-levitt


Cliquer sur les images permet de les agrandir (nouvelle fenêtre)

IMG 4239

IMG 4241

IMG 4250

New York 1940

New York 1980

Contact :       Mailing-list : ici       Mentions légales : ici      Dernière mise à jour : 11/06/2023